Nous réalisons les Diagnostic pollution des sols à Lille depuis plus de 16 années.

Diagnostic pollution des sols Lille et région Lilloise, mais aussi sur toute la France :

Diagnostic pollution des sols Lille

 

Exemple de site diagnostic pollution des sols effectué sur la ville de Lille :

Descriptif du site et sources potentielles de pollutions, possibilités de transfert des pollutions et les usages réels des milieux concernés :

Parking, plateforme de stockage, aire de lavage et aire distribution gasoil ;
Bâtiments atelier et bureaux, sanitaires, élevés sur dalles bétonnées.
Accolés à l’Est, bungalow vestiaires, sanitaires et douches.

Accès rue n° 5, accès voie bitumée à l’Ouest parcelle 366 et 367 / Plateforme de stockage parcelle 33 ;
Parcelles 366 et 367, le numéro 7 n’étant pas clairement identifié dans la rue).

 

Bâtiment bureaux et sanitaires ; sanitaires atelier ;
Bâtiment atelier accolé au Nord.
Accolés à l’Est, bungalow vestiaires, sanitaires et douches.

Au Sud, accès bituminé donnant sur rue, parcelle 367.
Bungalow matériel et container de stockage situés à l’Est de la parcelle 367 (pas d’accès au container, fermé à clef) et ancienne fosse condamnées (trois regards ensablés, ancienne fosse assainissement d’après le propriétaire. Puisard à l’angle Sud/Est du bâtiment bureau selon plan transmis (copie chapitre 13).

Parcelle 366 comprenant parking bituminé, bâtiment bureaux, puis bâtiment industriel atelier, élevés sur dalles bétonnés ;
Bungalows bureaux accolés à l’Est des bâtiments bureaux principaux et atelier accolé au Nord.
L’atelier comprend une fosse d’entretien mécanique qui n’est plus utilisée (pas d’accès, inondée), stockage fûts huiles, Ad-blue… sous rétention (voir sondages analyse 2).

En façade atelier, .cuve aérienne gasoil sans rétention et aire de distribution de gasoil (regard de récupération des ruissellements au centre), séparateur hydrocarbure accolé (voir sondages analyse 1).

Aire de lavage au Nord de l’atelier, caniveau central et séparateur hydrocarbure (dégradée par endroits, voir sondages analyse 2) ;
Container métallique accolé et abris lavage.

Parking PL en partie Nord, plusieurs tâches hydrocarbures visibles au sol.

Réseau EP ;
Regards réseau EU.

 

Accès voie bitumée à l’Ouest des parcelles 366 et 367, comprenant divers stockages, dont fûts et benne à déchets. Des réparations de sols bitumes sont visibles (issues de la dépollution du site situé au voisinage Ouest, d’après le propriétaire).
Parcelle 033 en partie Nord, à usage de plateforme de stockages bituminée ;
Containers de stockages en bordure Ouest (pas d’accès, fermés à clefs) ;
Containers en bordure Sud, benne à déchets, bungalows à usage de bureaux, vestiaires, sanitaires et cuisine.

Benne à déchet au Sud de la parcelle 33, puis containers en bordure Ouest (pas d’accès, fermés à clefs), pompe de distribution carburant (tâche hydrocarbures au sol (voir sondages analyse 4).

Ancien emplacement de stockage produits à l’Est de la parcelle 45 (anciennement sous abris), sol bituminé dégradé à cet emplacement (voir sondages diagnostic pollution des sols analyse 5).

Au Nord Est plateforme béton, ancien emplacement cuve gasoil aérienne (voir sondages analyse 6 ,diagnostic pollution des sols Lille).

Parcelle 33 de nombreux emplacements sont occupés par du stockage matériel BTP, cuves PVC (sans rétention), câbles, ferraillages etc.. La totalité des sols ne sont pas visibles.

Selon réponse demandes DICT, copie chapitre 13, les plans GRDF indiquent qu’une canalisation gaz est située en partie Est des parcelles.

 

 

Le site est bordé par :

Accolé à l’Ouest et au Nord, parcelle 505 : Sites pollués ou potentiellement pollués appelant une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif (BASOL) :
Date de dernière mise à jour : 25/03/2021
Description : La société XXXX exploitait une installation de tri et transit de déchets issus des chantiers de construction. La société a été mise en liquidation judiciaire le 28/04/2011, laissant sur le site un massif de déchets qui occupait plus de 80 % de la surface du site soit 14 750 m2 pour un volume de 150 000 m3 environ.
Hormis quelques dépassements ponctuels des seuils de portabilité pour le benzène, l’arsenic, le nickel et les HAP, aucun impact significatif lié aux travaux n’a été observé sur la qualité des eaux souterraines. Il n’y a donc pas d’incidence sanitaire car la nappe n’est pas exploitée localement pour l’eau potable.
L’ensemble des déchets a été évacué du site.

Au Sud, accès rue, puis habitations collectives.
A L’Est, terrain en friche, puis IDXXXX Centre de traitement des ordures ménager « XXXX Lille » / En activité (voir fiche activité chapitre 6 « historique du site », ancien locataire du site jusqu’en fin 2010 (emplacement visiblement mal situé)).