Aller au contenu
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobiliers
Diagnostic pollution des sols
Diagnostic pollution des sols

✆ 01 45 397 151 Paris et régions Nord, Nord/Ouest

✆ 04 84 894 060 Lyon, Marseille, Sud et Sud/Ouest

✆ 03 80 410 410 Régions Centre et Ouest

✆ 03 85 480 217 Régions Est et Nord/Est

Diagnostics pollutions phases 1 et 2 :
ventes, crédits, constats, permis ...
Industries, garages, commerces, habitations, terrains ...
ALCOR Diagnostics
Nos avantages
Interventions rapides toutes régions depuis 2001
Phases 1 & 2 conjointes = délai et coût réduits
Sondages des sols faible diamètre
Intervention sans nuisance, ni dégradation et en site occupé
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobilier-Paris-Lyon-Marseille
Pollution sols
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
Questions / réponses pollution des sols
2 - Un propriétaire est-il responsable d’une ancienne pollution des sols ?
3 - Un ancien site recouvert de terres doit-il être dépollué pour une autre activité ?
4 - Quels sont les seuils de pollutions acceptables ?
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobiliers
Diagnostic étude pollution
diagnostics phases 1 et 2 vente location
Diagnostics immobiliers
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
Diagnostics phases 1 & 2 : norme NF X 31-620-2

Expérience

Réactivité

Mobilité

Diagnostics pollution des sols
Quelles sont les obligations ?

Quelles sont les conditions de réalisation du diagnostic pollution des sols ?

Quel est le prix d'un
diagnostic ?

PlayPause

PTZ+ : iI vous prête plus et mieux !

PTZ plus

Le 1er Janvier 2011. le Prêt à Taux Zéro Plus a remplacé l’ancien PTZ. le Pass-Foncier® et le crédit d’impôt sur les Intérêts d’emprunt, dispositifs jugés “trop nombreux, trop coûteux et complexes”. Le PTZ+ a été pensé pour faire de la France un pays de propriétaires…

Accéder à la propriété est le rêve de la plupart des Français. Cela n’est pourtant une réalité que pour 58 % d’entre eux (alors que la moyenne européenne est d’environ 70 %). Des dispositifs destinés à favoriser “le passage à l’acte d’achat” existaient pourtant. Mais, manifestement, ils étaient peu performants et surtout inadaptés.
Le gouvernement a donc décidé, à l’automne dernier, de mettre en place une grande réforme de l’accession à la propriété. Au centre de laquelle le PTZ+ tient la vedette !
 
Pour les primo-accédants
A l’instar du PTZ précédent, le PTZ+ est destiné aux personnes qui acquièrent leur première résidence principale, dans le neuf ou dans l’ancien. Ku revanche, et contrairement au précédent dispositif, il n’est pas soumis à conditions de ressources. Pour information : sont considérés comme primo-accédants.les ménages n’ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années.

Le montant du PTZ+
Le nouveau PTZ paraît beaucoup plus performant. En effet, avec la réforme, les montants du nouveau prêt à 0 % peuvent aller jusqu’à plus du double que ceux octroyés par le précédent !
Selon le courtier Empruntis.com pour l’achat d’un logement ancien dans le Var (norme énergétique A), nécessitant un emprunt de 300 000 euros, un couple avec deux enfants, affichant des revenus mensuels de 5 000 euros, pourrait bénéficier d’un PTZ+ de 49 600 euros (contre 24 750 euros avec l’ancien dispositif). A noter : la proportion de PTZ+ dans le financement ne peut excéder 50 %.

En phase avec le marché
Le PTZ+ est plus généreux dans les “zones tendues” en termes de logement. Autrement dit, les montants accordés sont plus importants dans les villes où les prix sont les plus élevés et où les besoins en nouveaux logements sont les plus urgents. Le territoire est ainsi découpé en trois zones : A. Bl. B2 et C.

Un PTZ+… comme plus vert !
Fidèle au Grenelle de l’environnement. ce nouveau Prêt à Taux Zéro se veut plus respectueux de l’environnement. Il est donc plus généreux avec les logements anciens affichant une bonne note énergétique, ainsi qu’avec les logements neufs BBC !

Plus de temps pour rembourser
C’est une modification importante du dispositif ! Pouïr bon nombre de candidats à l’achat, le ratio fatidique de 33 % est souvent atteint, rendant l’acquisition impossible… Aussi, en fonction des revenus du ménage, les délais de remboursement oscillent entre 5 et 30 ans. Une manière de favoriser les faibles revenus !

Attention : si vos revenus sont élevés, votre délai de remboursement, dans certains cas, peut aussi être très court. Le PTZ+ n’est peut-être pas adapté à votre situation : faites vos calculs !
 

Simulez le montant de votre PTZ+ sur developpement-durable.gouv.fr