Aller au contenu
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobiliers
Diagnostic pollution des sols
Diagnostic pollution des sols

✆ 01 45 397 151 Paris et régions Nord, Nord/Ouest

✆ 04 84 894 060 Lyon, Marseille, Sud et Sud/Ouest

✆ 03 80 410 410 Régions Centre et Ouest

✆ 03 85 480 217 Régions Est et Nord/Est

Diagnostics pollutions phases 1 et 2 :
ventes, crédits, constats, permis ...
Industries, garages, commerces, habitations, terrains ...
ALCOR Diagnostics
Nos avantages
Interventions rapides toutes régions depuis 2001
Phases 1 & 2 conjointes = délai et coût réduits
Sondages des sols faible diamètre
Intervention sans nuisance, ni dégradation et en site occupé
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobilier-Paris-Lyon-Marseille
Pollution sols
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
Questions / réponses pollution des sols
2 - Un propriétaire est-il responsable d’une ancienne pollution des sols ?
3 - Un ancien site recouvert de terres doit-il être dépollué pour une autre activité ?
4 - Quels sont les seuils de pollutions acceptables ?
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobiliers
Diagnostic étude pollution
diagnostics phases 1 et 2 vente location
Diagnostics immobiliers
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
Diagnostics phases 1 & 2 : norme NF X 31-620-2

Expérience

Réactivité

Mobilité

Diagnostics pollution des sols
Quelles sont les obligations ?

Quelles sont les modalités de réalisation
et les étapes du diagnostic ?

Quel est le prix d'un
diagnostic ?

PlayPause

Analyse terre polluée bâtiment industriel

Analyse terre polluee

Analyse terre polluée bâtiment industriel

Garage automobile comprenant station-service désaffectée, ateliers mécanique et carrosserie, bureau, parking gravillonné.

Appentis d’exposition véhicules bituminé et station-service désaffectée. Les pompes de distribution ont été démontées en janvier 2017 d’après l’exploitant (absence de séparateur hydrocarbure sur les anciennes aires de distribution bétonnée et fissurée par endroits. Aucun regard de récupération des ruissellements installé).
Cette ancienne station-service disposait de deux pompes de distributions. Trois cuves sont encore enterrées, non neutralisées : gasoil 7 500 litres / SP 7 500 litres / SP 5 000 litres (une alarme détection fuite pour l’une des cuve est visible).
Zone de dépotage des cuves et évents au nombre de trois, accolés au bureau.

Diagnostic pollution réalisé : Deux bâtiments industriels de type ateliers mécanique et carrosserie / peinture, élevés sur dalles bétonnées.
Espace bureau (l’une des cuve est situé sous le bureau carrelé, regard visible), local vestiaires, sanitaire.

Les ateliers comprennent chacun une fosse d’entretien mécanique.
La fosse atelier dispose d’une cuve de récupération d’huiles posée en son fond, des débordements d’huiles apparaissent sur la dalle.
Une cuve aérienne métallique, fuel chauffage atelier (FOD), est aussi placée en fond de cette même fosse.

Sous le pont d’entretien mécanique, se situe un regard de récupération des ruissellements (ancienne aire de lavage, non reliée à un séparateur hydrocarbure). Ce regard est souillé.
Des fûts hydrocarbures sont entreposés sans rétention pour certains, des ruissellements sont visibles au sol.

Analyse terre polluée bâtiment industriel. La deuxième fosse est située dans l’atelier carrosserie.

Cabine peinture alimentée au gaz et local laboratoire peinture.
Une ancienne fosse, regard béton, située dans l’atelier carrosserie n’a pas pu être ouverte. Des boues hydrocarbures sont présentes en son fond, les grilles longitudinales visibles semblaient recueillir des eaux de lavages (l’une est située en extérieur, façade Nord de l’atelier).

Analyse terre polluée bâtiment industriel. En extérieur :
Une aire de lavage automatique et séparateur hydrocarbure, installée en 1998 d’après le propriétaire.
Le séparateur hydrocarbure, situé à l’entrée de l’aire de lavage, est saturé, il doit être vidangé.

Parking véhicules d’occasions gravillonné situé au Sud du site.
Stockage pneus usagés non à l’abri.
Remises abritant des pièces moteurs usagées.

 

Le plastique est aussi une pollution du sol, mais aussi des eaux, voir article terre polluée.