Aller au contenu
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
ALCOR Diagnostics pollutions sol immobilier
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobiliers
Diagnostic pollution des sols
Diagnostic pollution des sols

✆ 01 45 397 151 Paris et régions Nord, Nord/Ouest

✆ 04 84 894 060 Lyon, Marseille, Sud et Sud/Ouest

✆ 03 80 410 410 Régions Centre et Ouest

✆ 03 85 480 217 Régions Est et Nord/Est

Diagnostics pollutions phases 1 et 2 :
ventes, crédits, constats, permis ...
Industries, garages, commerces, habitations, terrains ...
ALCOR Diagnostics
Nos avantages
Interventions rapides toutes régions depuis 2001
Phases 1 & 2 conjointes = délai et coût réduits
Sondages des sols faible diamètre
Intervention sans nuisance, ni dégradation et en site occupé
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobilier-Paris-Lyon-Marseille
Pollution sols
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
Questions / réponses pollution des sols
2 - Un propriétaire est-il responsable d’une ancienne pollution des sols ?
3 - Un ancien site recouvert de terres doit-il être dépollué pour une autre activité ?
4 - Quels sont les seuils de pollutions acceptables ?
ALCOR-Diagnostics-pollutions-sol-immobiliers
Diagnostic étude pollution
diagnostics phases 1 et 2 vente location
Diagnostics immobiliers
Diagnostics pollution immobilier obligations et prix
Diagnostics phases 1 & 2 : norme NF X 31-620-2

Expérience

Réactivité

Mobilité

Diagnostics pollution des sols
Quelles sont les obligations ?

Quelles sont les conditions de réalisation du diagnostic pollution des sols ?

Quel est le prix d'un
diagnostic ?

PlayPause

Formation Diagnostic gaz, formation suite

 

La section d’amenée d’air pour un local contenant une chaudière raccordée de 24KW et dont la sortie s’effectuant par un conduit de fumées doit être au minimum de 50 cm²

Un chauffe-eau non raccordé ne peut pas être installé dans un local sans ouvrants

Si l’appareil est VMC gaz, il faut vérifier la présence visuelle du DSC, vérifier qu’il soit relié à une prise non désenfichable (DSC Dispositif de Sécurité Collective). Ne pas confondre avec le DDS (Détendeur Déclencheur de Sécurité) utilisé comme limitateur de pression 7 à 1.5 bar, second détendeur GPL en récipient

Dans le cas des habitations individuelles éloignées de l’organe de coupure générale, l’organe de coupure supplémentaire est obligatoire si l’organe de coupure général est à plus de 20 ml de la façade

Pas de hauteur à respecter pour l’amenée d’air au-dessus du sol d’une amenée d’air, pour un local contenant une chaudière raccordée, et dont la sortie s’effectuant par un conduit d’allure verticale

Pour un défaut d’étanchéité supérieur à 6 l/ h dans l’installation avec RCA fermés, il faut :
prévenir le représentant des risques encourus
remplir la fiche informative et donner le document de levée de DGI
interrompre totalement l’installation
apposer l’étiquette de condamnation

Gaz Naturel GN :
Pour le gaz naturel, on distingue :
– les gaz ” type B ” distribués dans le Nord de la France ;
– les gaz ” type H ” distribués sur le reste du territoire.

Pression d’utilisation :
” type B ” : 25mBar
” type H ” : 20mBar

Gaz de Pétrole Liquéfié GPL :
Butane : 28 et 30mBar
Propane : 37mBar

Installation avec gaz butane :
Pression courante gaz (vaporisation du butane à 0°C)
Pression de vapeur relative du butane stocké = (+5°C = 0,8 bar) – (+15°C = 1,2 bar)
Bouteille butane : Petite installation en 28 mbar (détente directe 1300 g/h)
Poste double (2 bouteilles) = 1 ère détente 0,5 bar; 2ème détente 28 mbar

Le stockage du gaz butane est situé en principe à l’intérieur de l’habitation. Un stockage à l’extérieur entraîne en hiver même après détente la liquéfaction du gaz sur les réseaux de distributions.

Installation avec gaz propane :
La réglementation en vigueur a rendu obligatoire l’installation des récipients de propane à l’extérieur

Pression de vapeur relative du gaz propane stocké : à +5°C = 5,2 bar – à +15°C = 7,2 bar
Citerne gaz : 1ère détente à la citerne 1,5 bar
Citerne gaz : 2ème détente aux appareils d’utilisation 37 ou 148 mbar
Bouteille propane : petite installation en 37 mbar
Poste double (2 bouteilles) = 1 ère détente 1,5 bar; 2 ème détente 37 mbar.
Les différents modèles de certificats de l’installateur :
• Installations à usage collectif : modèle 1
• Installations neuves intérieures des logements : modèle 2
• Canalisations et organes accessoires d’alimentation des chaufferies et mini-chaufferie : modèle 3
• Remplacement d’une chaudière installée dans l’axe et dans l’emprise de l’appareil antérieur : modèle 4

Pages : 1 2