Thermographie infrarouge, maison, appartement

La thermographie, contrôle par caméra infrarouge, est une technique ayant pour but de révéler les déperditions d’énergie. Suite à ce diagnostic, il devient plus aisé de préconiser des améliorations de performance énergétique.

Les températures reçues par la caméra sont des températures apparentes car la caméra reçoit des rayonnements, par conséquent la relation reste lointaine. Une notion qu’il faut distinguer des températures vraies, c’est-à-dire celles qui jouent sur le chaud et le froid. D’ailleurs, plus simplement, on parle de thermographie comme d’une cartographie de déperditions thermiques.
Quel appareil mesure la thermographie ? Il s’agit d’une caméra thermique, un appareil photo numérique spécial. Celui-ci est sensible au rayonnement thermique des objets froids. La caméra fournit alors une image thermique avec une échelle de correspondance en température, c’est le thermogramme.

La thermographie ne fait pas de bilan thermique, il faut la complémenter par l’infiltrométrie (imposée par la RT2012) pour assurer le contrôle de la performance énergétique, à réception de la construction, en rénovation et en neuf.

Le premier stade de la thermographie consiste à observer, ce qu’on appelle aussi les actions de «thermographie état des lieux» ou «thermographie de sensibilisation». Cette étape débouche souvent sur la thermographie comparative. Il s’agit alors de confronter des bâtiments les uns aux autres. L’objectif est par la suite d’améliorer les performances énergétiques en engageant des travaux.

Il y a également la thermographie à la réception des travaux : en neuf ou en rénovation, il s’agit de voir et de constater si les travaux ont été bien réalisés et de contrôler les bâtiments.

La thermographie s’attarde principalement sur l’isolation thermique ; le pont thermique ; l’étanchéité à l’air ; les problèmes liés à l’eau ; l’eau chaude sanitaire et le confort thermique.

Quand faire un diagnostic thermographique ?
– Avant l’achat par le particulier qui demande conseil pour prévoir une rénovation après l’achat
– Avant rénovation légère, avant l’installation d’énergie renouvelable, pour déterminer quels sont les points faibles du bâti à corriger
– A la réception des travaux de rénovation, auto-contrôle des améliorations et des insuffisances
– A la réception d’un logement neuf, auto-contrôle de mises en œuvre

Une lecture par code couleurs
L’image est une représentation spatiale de l’énergie des rayonnements en provenance de la scène observée. L’échelle de valeurs entre un minimum et un maximum d’énergie s’étend sur toute l’image. Le minimum est représenté par le noir et le maximum par le blanc mais pour faciliter l’approche, une palette de couleurs a été déployée. A noter que la plupart du temps, les températures élevées d’un thermogramme correspondent aux couleurs claires ou «chaudes» et inversement pour les températures basses, elles sont illustrées par des couleurs sombres ou «froides».

 

Rating: 4.1/5. From 2 votes.
Please wait...