site industriel diagnostic pollution

 

Diagnostic pollution site industriel, analyses des sols

Chaîne de produits de traitement de surface entreprise de production :
Cette société est spécialisée dans le secteur d’activité de la construction industrielle.

Descriptif du site :
Situé dans l’un des bâtiments d’un site de 20 454 m2

Le site est en activité. La zone d’étude est constitué d’un unique bâtiment, d’une superficie de 930 m2 environ, élevé sur dalle béton partiellement dégradée comprenant plusieurs espaces de traitements potentiellement pollués :

– traitement thermique, fosse de récupération des liquides de traitement (fosse et bacs retentions pleins, aucun sondage possible en fond de fosse et bacs), cuve semi enterrée de 800 litres comprenant produit pénétrant.
– traitement de surface disposant de plusieurs cuves aériennes sur fosses de récupération des liquides (eaux lubrifiée, alcool éthoxylé, alkoxylate d’alkyle…) et boues de traitement (fosses pleines, aucun sondage possible en fond de fosses):
cuve 1 : dégraissage alcalin
cuve 2 : rinçage eau
cuve 3 : décapage alcalin, soude caustique
cuve 4 décapage acide sulfurique / acide chromique
cuve 5 : rinçage eau
brunissage soude caustique
cuve 6 : colmatage eau
cuve 7 : oxydation anodique acide sulfurique
cuve 8 : rinçage eau
cuve 9 : passivation soudure acide nitrique
cuve 10 : oxydation anodique acide chromique
cuve 11 : colmatage eau
cuves 13, 14 et 15 : rinçage eau
– cabine de grenaillage et trémie en sous-sol
– espace découpe
– espace de stockage acides, soude, produits solvants et divers, comprenant regard au sol non relié à un séparateur
– espace de traitement des boues, comprenant cuves aériennes eaux de traitements et bisulfite, centrifugeur, malaxeur, décanteur boues hydroxydes, mélangeur des boues hydroxydes.

Circulation extérieure en façade de bâtiment bituminée et partiellement dégradée, comprenant deux zones de stockages fûts et bac PVC de liquide, bac aérosols usagés, sans rétention et à l’air libre.

Regard au sol sur voie d’accès présentant des rejets blanchâtres des eaux de production du bâtiment situé en face le site étudié. Pollution des sols visible.

A l’arrière du bâtiment, benne de stockage des boues. Canalisations EP toitures non raccordées au réseau.

L’ensemble des parties métalliques, dont cuves, canalisations, charpentes, etc…, sont oxydées en raison des vapeurs acides.

Il n’a pas été possible de sonder dans les fosses pleines, comprenant les liquides et boues de traitements :
– traitement thermique, fosse de récupération des liquides de traitement : fosse pleine, aucun sondage possible en fond.
– traitement de surface, fosses de récupération des liquides : fosses pleines, aucun sondage possible en fond de fosses.

Il n’a pas été possible de sonder sous les cuves traitements (bacs retentions comprenant des liquides de traitements) et sous cuve semi enterrée, diagnostic pollution des sols à réaliser.

Des sondages complémentaires à l’aplomb des cuves, fosses et bacs rétentions, sont à envisager après pompages, vidanges et retraits des cuves.

Géologie, vulnérabilité des milieux, contraintes pollutions des sols :

Milieu implantation : Péri-urbain
Captage AEP : Non
Formation superficielle : Néant
Substratum : Calcaire tendre/Craie

Site situé en c5a : Craie à Actinocamax quadratus (Craie de Reims) (biozones g et h)(Crétacé supérieur-Campanien inférieur)
Et en limite c : Colluvions indifférenciées (Quaternaire)

Profondeur atteinte présence eau nappe : 9.2 m

La vulnérabilité du site étudié est forte en raison de la faible profondeur de présence d’eau nappe et de la nature du terrain calcaire tendre / craie.

Voir aussi article analyses polluants industriels, risques industriels

 

Rating: 4.4/5. From 1 vote.
Please wait...