Diagnostic pollution des sols

Diagnostic pollution :

caractéristiques des pollutions

Tout d’abord introduisons les deux définitions suivantes, pollutions & contaminations :

La POLLUTION
Introduction, directe ou indirecte, par l’activité humaine, de substances, préparations, de chaleur ou de bruit dans l’environnement, susceptibles de contribuer ou de causer :
– un danger pour la santé de l’homme,
– des détériorations aux ressources biologiques, aux écosystèmes ou aux biens matériels,
– une entrave à un usage légitime de l’environnement.

La CONTAMINATION
Présence anormale d’une substance ou de micro-organismes, sur ou dans un milieu, un objet, ou un être vivant. Notion historiquement appliquée aux micro-organismes et aux substances radioactives.

Peut-on aller vers une définition unique et progressive ?
• Substance ajoutée (par rapport à un référentiel)
• Répartition non contrôlée
• Origine anthropique
=> CONTAMINATION
• Effet négatif sur l’environnement et l’homme
=> POLLUTION

Caractéristiques des pollutions :
• Topologie :
– aérienne (atmosphérique, surfacique), souterraine, immergée.
• Chronologie :
– actuelle ou passée,
– unique ou superposée,
– directe ou indirecte (la pollution vient d’un autre point ou le polluant évolue dans le temps)
– état de la réglementation de l’époque.
• Phases :
– gazeuse, liquide, solide, solide pulvérulent, aérosols liquides …
• Nature :
– chimique (organique / inorganique, métallique, minérale …),radiologique, biologique,
– simple / multiple (nombre de substances, nombre de familles de substances)

Principaux Polluants en Milieux Aquatiques :
1. Composés organohalogénés et substances susceptibles de former des composés de ce type (produits phytosanitaires, produits de traitement du bois, matières colorantes, produits pharmaceutiques, arômes, parfums et produits intermédiaires de synthèse ).
2. Composés organophosphorés (produits phytosanitaires).
3. Composés organostanniques (Tributylétain, produits phytosanitaires, antifouling …)
4. Substances et préparations, ou leurs produits de décomposition, à caractère cancérigène ou mutagène ou aux propriétés pouvant affecter les fonctions stéroïdogénique, thyroïdienne ou reproductive ou d’autres fonctions endocriniennes.
5. Hydrocarbures persistants et substances organiques toxiques persistantes et bio-accumulables.
6. Cyanures.
7. Métaux et leurs composés.
8. Arsenic et ses composés.
9. Produits biocides et phytopharmaceutiques.
10. Matières en suspension.
11. Substances contribuant à l’eutrophisation (en particulier, nitrates et phosphates).
12. Substances ayant une influence négative sur le bilan d’oxygène (et pouvant être mesurées à l’aide de paramètres tels que la DBO, la DCO, etc.).

Quelques activités majeures sources de pollution (sols & eaux) :
• Industrie :– minière: métaux, métalloïdes, additifs (Hg …), descendants mobiles (Ra pour U …), minéraux accessoires solubilisés (pyrite …)
– production & stockage d’hydrocarbures liquides ou gazeux : HC, S, CN, …
– métallurgique (Pb, Cd, Zn, F …), ex. Metaleurop, depuis 1894, production 170 000 T Pb/an (2000)
– chimique (pétrochimie, pharmacie, peintures, agrochimie …) : HC, organométalliques, alcools, phénols, éthers-oxydes, acides carboxyliques, esters, aldéhydes, cétones, amines, As, Bi, B, Cd, Co, Mn, Pb, Zn …
– manufacturière :
– cuir, bois : Cl, S, CN, Ti, HC, organométalliques … – papier
– horlogerie : Ra – pyrotechnie: S, N, Cl,
– nucléaire civile & militaire (radionucléides, F …)
• Agriculture, élevage : NO3, PO4, As, Cu, Zn, U, organométalliques, phénols, amines …
• Traitement des eaux usées urbaines : Cd, Hg, Ni, Pb, Zn, microorganismes

Quelques activités moins citées, également sources de pollution (sols & eaux) :
• Transports (routier, ferroviaire, maritime, aérien, spatial),
– HC, organométalliques (antifouling), Pb, Hg, Cl
• Services :
– stations service : HC, Br, Pb, Cl, P, organométalliques, alcools, phénols …
– blanchisseries : Cl, Na, PO4, HC, alcools, phénols, ac. Carboxyliques, amines …
• Médecine :
– contraception hormonale
– déchets hospitaliers : Ra, Co, Am …
• Guerres, terrains militaires :
– 1914-1918 : guerre chimique (As, Cl, Cu, Pb …)
– années 1990-2000 : uranium appauvri
• Recherche

En résumé :
• les pollutions résultent d’une contamination ;
• les sols sont des intégrateurs des contaminations, ils permettent généralement de remonter aux sources ;
• les eaux de surface et les eaux souterraines sont des vecteurs rapides pour les contaminants et des ressources pour l’homme ;
• les sols et la zone non saturée constituent la dernière barrière de confinement des pollutions avant atteinte de la ressource en eau ;
• sols et nappes présentent naturellement ou artificiellement, par contamination préalable, des concentrations en contaminants.
=> Nécessité de savoir détecter et caractériser les contaminations dans les sols, le sous-sol, et les nappes.
Voir aussi l’ensemble des articles pollution des sols, et Diagnostic pollution sols

 

Rating: 4.5/5. From 4 votes.
Please wait...