Pollution, chauffage bois ou fuel ?

En matière de pollution et d’impact sur la santé, de récentes études ont montré que de 50 à 70 % de la pollution carbonée hivernale est, dans les métropoles occidentales, due à la combustion de biomasse (feux de cheminée, agricoles et de jardin).

Bois ou fuel, quel est le chauffage le moins polluant ?
Tout dépend de quel point de vue leur impact écologique est considéré :
Selon le mode de combustion et les espèces de polluants considérées, les poêles, chaudières et cheminées au bois émettent entre 5 et 10000 fois plus de polluants chimiques que le chauffage au fuel (particules carbonées, oxydes d’azotes, monoxyde de carbone (CO) et aldéhydes) qui nuisent à l’environnement et la santé.

Catastrophique en termes de pollution, le bois est cependant plus respectueux du climat : en effet, si la combustion de pétrole libère du CO2, celle du bois peut être compensée par des plantations d’arbres.

Plus toxique à court terme pour l’homme, le chauffage au bois l’est moins pour la planète à long terme. La question pourrait aussi se poser pour le nucléaire, respectueux du climat et dangereux pour l’homme.

 

 

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...