Bureau d'études environnement

 

Etude pollution des sols habitations / maisons et jardins, sites industriels, terrains, etc… la pollution des sols est très répandue, que ce soit dans les zones industrielles, urbaines et agricoles. Elle est souvent le résultat d’années de décharge intentionnelle ou accidentelle, aux émissions de polluants liées aux activités. Les méthodes de remédiation sont aussi variées que les polluants et doivent être adaptées à chaque site pollué.

La pollution des sols en milieu urbain est le plus souvent causée par le plomb précédemment utilisé dans les voitures et peinture de bâtiment, par les particules des carburants diesel ou par les insecticides utilisés dans les jardins ou les champs..

Les effets de la pollution sur les enfants peuvent être considérablement réduits par l’élimination des poussières et par une hygiène scrupuleuse. Les légumes cultivés dans les sols potentiellement pollués doivent être soigneusement lavés et pelés, mais la meilleure solution est de ne pas utiliser les légumes-racines par exemple.

La pollution par les pesticides est principalement due à l’utilisation de l’arsenic ou les produits chimiques organochlorés persistants longuement suite aux traitements passés. Bien que n’étant plus en service, ces composés organochlorés peuvent encore être présent et continuer d’émettre des toxiques qui pénètrent dans les zones de vie. Le risque peut être minimisé en créant une bonne ventilation dans les maisons.
Si la zone autour de la maison a été traitée par des pesticides, le risque peut être réduit en enlevant les 10 premiers centimètres du sol autour de la maison, ou en scellant le sol avec du béton. Par contre si le sol est déplacé ou remué l’exposition sera augmentée.

La pollution des sols industriels peut prendre plusieurs formes. Les usines, anciens sites industriels, sont toujours fortement pollués par des métaux lourds, phénols ou composés soufrés. Ces sites industriels pollués peuvent aussi contenir des benzènes chlorés, des chlorophénols, dioxines.
Les méthodes biologiques de dépollution impliquent la sélection de bactéries qui peuvent décomposer les substances chimiques présentent sur le site et aider la croissance de ces bactéries. Pour être efficace chaque méthode est tout à fait spécifique au site. Une autre technique est l’adsorption et la décomposition thermique. Le sol est chauffé et les contaminants sont alors décomposés. Cette technologie a déjà fait ses preuves sur certains sols contaminés.

D’autres sites industriels, comme les dépôts de pétrole ou stations-service révèlent des fuites de réservoirs enterrés.
On retrouve aussi une pollution chimique sur les terres agricoles traitées avec des pesticides organochlorés (DDT, aldrine) dans le passé, ou sur des lignes de clôture pour protéger les poteaux.

Si vous pensez que le sol sur votre propriété peut être contaminé, contactez votre mairie ou l’office de protection et l’environnement en préfecture pour obtenir des conseils. Votre département doit aussi tenir à disposition les zones polluées au sein d’un ERNT (État des Risques Naturels et technologiques).

Contactez nous, diagnostic pollution devis 

 

Rating: 4.3/5. From 2 votes.
Please wait...